Art et photos, l’illustration du mariage

La photographie fait partie intégrante de nos vies. tout le monde dispose aujourd’hui, notamment grâce aux smartphones, du matériel essentiel pour réaliser des clichés de qualité, du moins au sens technique du terme. Mais il y a une dimensions que la technique seule ne permet pas d’atteindre, il s’agit de l’art.

La valeur ajoutée artistique d’un photographe de mariage

Alors bien sûr, il y a le côté professionnel des prises de vues, qui même s’il n’est pas matériel, tient quand même d’une notion de technique. Angle de la photo, appréciation de la juste lumière, choix du lieu idéal, sont autant de critères qui permettent de réaliser de belles photos. Si on prend en exemple le site de cette photographe de mariage à Aix en Provence, on voit également qu’une autre notion transparaît, celle de la captation du moment parfait. Il s’agit de faire preuve d’attention, de saisir une atmosphère pour mieux se préparer à capter l’image parfaite, il y a donc certes une notion d’expérience mais surtout une dimension artistique pour réaliser la meilleure photo.

Déléguer pour mieux profiter

Alors bien sûr, il y a le côté qualitatif qu’apporte le photographe de mariage, mais il y a bien sûr le côté « je délègue » qui est agréable lorsqu’on fait appel à un professionnel. Quoi de plus rassurant que de savoir que cette journée inoubliable sera immortalisée également au travers de photos prises par le prestataire. Le photographe revêt donc un caractère quasi indispensable pour les mariés qui souhaitent profiter de leur cérémonie, du cocktail et de la journée associée.

Le prix d’un photographe de mariage

Evidemment il ne s’agit pas d’un budget neutre dans le mariage. Le photographe représente un coût qui va varier selon les régions, la durée de présence, l’expérience et la renommée du photographe. Si on continue sur l’exemple d’Aix en Provence (et la région du pays Aixois de façon générale), les prix s’échelonnent en général entre 900 et 2500€. Il est bien sûr possible de trouver un photographe plus cher ou moins cher, mais cette gamme de prix est représentative du marché. L’idéal reste de rencontrer plusieurs photographes de mariage afin d’arbitrer entre le rapport qualité/prix perçu, et l’importance qu’on accorde à la chose. Il faut parfois faire des sacrifices, mais l’important, c’est de se rappeler que quelque soit le prestataire, la journée restera ce que vous en ferez : un moment de joie et de fête. Alors pas trop d’inquiétude, et vive les mariés !